Des enfants ultrasensibles génétiquement modifiés pour le combat.
 

Partagez | .
 

 Danse folk ! [PV Lana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: Danse folk ! [PV Lana]   Ven 24 Fév - 19:45

    Holly Baker
    Un pas par ici, un autre par là… BOUM !



    Le soleil me chatouillait le bout du nez. Que je fronçais. J’avais pourtant fermé mes rideaux la veille ! Je me tournai de l’autre côté de mon lit, résolue à ne pas me lever. On était samedi. Et qui dit samedi dit grasse matinée. Non mais ! Ne sachant pas qui avait fait cette farce qui m’aurait fait rire en temps normal, j’enfouis ma tête dans mon oreiller. J’étais fatiguée. Mais vraiment. Comme pour prouver cela, je baillais à m’en décrocher la mâchoire.

    Vous connaissez ces moments ou plusieurs choses se passent en même temps ? Vous savez, untel active tel chose et pile à ce moment untelle ressuscite. Ou bien untelle commence à prêter serment à contrecœur à machin et untel arrive à ce moment-là pour l’en empêcher. Ou encore… Pardon ? Je lis trop ? Eh bien tant mieux, vous ne trouvez pas ? De nos jours, il y a de moins en moins de personnes qui lisent. C’est un tort. Lire développe l’imagination.

    Bref. Revenons à mon cas. Car c’est tout de même de moi que l’on parle, ne vous déplaise. Et non ce n’est pas du narcissisme. Enfin j’espère. Je disais donc qu’au moment où je baillais, une masse lourde atterrit sur moi. Me coupa le souffle. J’ouvris brusquement les yeux pour la repousser. C’est alors que Blaise apparut à côté de moi, mon cartable dans la gueule. Qui est Blaise ? Mon Eeluts, un chat roux foncé. Très beau.

    Je grognai. Mais on était samedi ! C’était quoi leur problème ? Je poussais mon sac des pieds et il tomba sur le sol. Avec un POAN ! Sonore. Oui bon… Je n’avais même pas besoin de me retourner pour voir que mes affaires s’étaient éparpillées. Bah. Je les ramasserais plus tard. Serrant Blaise contre moi, je me recroquevillais dans mon lit et refermais les yeux. Je voulais dormir au moins deux heures de plus.

    Espèce de flemmarde, ronronna Blaise dans mon esprit.
    Hmmm… Et fière de l’être. Qui a ouvert les rideaux ?
    C’est moi. Tu savais que les paresseux d’Amérique ont des congénères de feu ?
    Non. Tu m’en parleras plus tard d’accord ?
    Ces congénères, lorsque les paresseux ne bougent pas assez vite, les brûlent férocement,
    indiqua Blaise avec un petit sourire.
    Destin funeste, déclarais-je en me frottant les yeux.

    Je sortis du lit, mon Eeluts dans les bras. Le posai. Bon. Séance d’étirements spéciale Holly. Je levai mes bras au ciel, me mit sur la pointe des pieds. M’étirai de toutes mes forces. J’avais l’espoir que cela me ferait grandir. Pour l’instant, il n’y avait pas de nets changements mais bon. On ne sait jamais. Un jour, j’ai vu une amie grandir de dix centimètres en deux mois. Tandis que j’arrive à peine à avoir un centimètre…

    Oui bon, cessons de se lamenter sur ma pauvre vie pitoyable. Je caressai Blaise et commençai à ouvrir la porte de ma chambre lorsque je me rendis compte d’un détail. Cuisant. Je dormais… Nue. Autant pour moi hein. Relâchant vivement la poignée, je foudroyais du regard Blaise, qui riait sous cape. Mais finalement, je ne pus m’en empêcher et éclatais de rire à mon tour. Je glissai à terre, dos à la porte.

    Bon… Après la rigolade, la douche. Ça me ferait du bien. J’attrapai donc une serviette – la seule que j’avais en fait, une petite rose avec des fraises – et me dirigeai vers le bac à douche. L’accrochant à un porte-serviettes – ben oui, vous vouliez que je la mette où ? – j’entrais dans ma douche. Bon. Eau chaude, froide ? Tiède ? Je me posais le même dilemme chaque jour. Et chaque jour, c’était le brûlant qui gagnait.

    Hein ? Vous vous en doutiez parce que je suis rousse, Blaise aussi et il crache des boules de feu ? Roh mais chut quoi ! Et l’effet de surprise, vous connaissez ? Non ? Ben apprenez. Ça me fera des vacances. Heureusement que l’eau brûlante détend les muscles. Je me suis recroquevillée, tel un chaton sans défense. Oui, j’aime les animaux. Surtout les chats. Normal vous me direz. Vous le dites ? Mais chut !

    L’eau tombait, tout en puissance. Mes cheveux s’éparpillaient joyeusement. Absorbée dans mes pensées, je regardais le mur en face de moi. Sans vraiment le voir. A quoi pensais-je ? Vous êtes curieux vous ! Eh bien… Ce n’est pas vraiment secret après tout. Je repensais… à mon grand frère. Contents ? Parce que oui, j’ai un grand frère. Ses traits sont flous dans mon esprit. Mais je sais que je le reconnaîtrais dès que je le verrais.

    Parce que lorsque quelqu’un compte pour nous, on ne l’oublie jamais vraiment. J’en étais convaincue. Je m’ébrouai. L’eau chaude coulait à flots. Prenant le shampoing et le gel douche, je me lavais le corps et les cheveux. Je restais encore un peu, profitant au maximum. C’était sans compter Blaise. Étant un chat – non, sérieux, on n’avait pas remarqué – il détestait l’eau. Et hop un jeu de mot ! Ben oui, roux comme le feu, bleu comme l’eau… Oui bon bref. Remarque c’est moi ça. Roh je suis douée !

    Hein ? Je continue ? Ah oui. Il est donc venu en menaçant de faire brûler ma salle de bain si je ne sortais pas. Toujours la menace des boules de feu, oui. Mais il en est capable, c’est ça le pire. Sadique ? Je dirais plutôt persuasif. Très persuasif. Un peu trop même. Voire flippant. Bon d’accord. C’est bon. Vous avez gagné. Il est un poil sadique. Et hop un autre jeu de mot ! Un poil, un poil de chat ! Pardon ? Nul ?

    Bref. Je sortis donc du bac, tenant quand même à mon petit chez moi, et attrapai ma serviette. Je me séchais rapidement et sortis mon sèche-cheveux. Une petite merveille ça. Je coiffai mes cheveux et les asséchait. J’enfilai mes sous-vêtements – des Snoopy au passage – puis bataillai pour rentrer dans mon jean. Pas que j’avais grossi, non. Déjà que j’avais du mal à grandir. Juste que c’était un slim. Je mis un chemisier blanc avec une cravate bleue.

    Attrapant mon sac à main, assez gros pour contenir plusieurs livres, je sortis en trombe de ma chambre, Blaise sur les talons. Je n’avais pas spécialement faim mais je me souvenais maintenant pourquoi mon Eeluts m’avait réveillée si tôt. Les articles de la librairie étaient en promotion. Mais juste ce matin. Il fallait donc arriver de bonne heure, quitte à sacrifier quelques heures de sommeil. Et puis bon, demain était dimanche !

    Courant dans les couloirs, je finis par arriver au centre-ville. Je regardais ma mon… Euh… Bon ben il faudrait que j’achète une montre au passage. Je me faufilais dans la boutique. Humant l’air, je sentis avec plaisir l’odeur des livres. Ben oui, ça a une odeur. Je regardai rapidement les rayonnages et finit par prendre une dizaine de bouquins. Je payais avec un sourire qui faisait trois fois le tour de mon visage et mit le tout dans mon sac.

    Bon. J’avais de quoi tenir deux jours. Trois au maximum. Blaise me regarda en levant les yeux au ciel. Ben quoi ? Balançant joyeusement mon sac au rythme de mes pas, je marchais tranquillement. Mon estomac gargouilla. Et visiblement, celui de mon chat aussi. Boooon… Un p’tit déjeuner ne ferait pas de mal ! Et pas question d’aller à la cantine ! J’optais plutôt pour un snack. Abigail comprendrait.

    Je me dirigeais donc vers mon futur repas. Tout aurait été pour le mieux si je n’étais pas tombée sur quelque chose. Ou plutôt quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lana
Innocence
Innocence

Messages : 364
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 20
Localisation : Campus Primaire !

Feuille de personnage
Eelut : Champignon, l'orang-outan \o/
Âge du personnage : 9 ans !
Section: Psychique

MessageSujet: Re: Danse folk ! [PV Lana]   Ven 2 Mar - 22:19

«Un, deux, trois, trois petits chats ♪»

Lana marchait. Ou plutôt, elle sautillait, comme elle le faisait quand elle était heureuse, ce qui arrivait très souvent. Elle sautillait de trottoirs en trottoirs, de rues en rues, admirant les vitrines et les boutiques colorées. La ville du Centre était magnifique, et elle ne se lassait jamais de s'y promener. Cette fois-ci, elle n'était pas perdue, comme la dernière fois qu'elle était venue. Non, elle savait très bien où elle allait : à la bibliothèque. Elle ne risquait pas de se perdre : il suffisait de lire les panneaux plantés un peu partout au milieu du bitume. Quand elle vivait encore chez ses parents, Lana habitait dans un petit village de campagne et allait rarement en ville. Elle découvrait l'environnement urbain et cela lui plaisait beaucoup.

«Trois vilains petits fripons ♫»

Elle fredonnait une vielle comptine que lui chantait sa mère quand elles se promenaient toutes les deux. Elle parlait de trois chatons qui entraient dans une maison et qui la saccageaient. Mais Lana ne se souvenait pas des paroles exactes de la chanson entière, seulement du début. Elle se répétait donc la première phrase dans sa tête, la hum-humant à travers la ville, comme dirait l'Âne dans Shrek.

«L'autre nuit, sans un bruit ♪»

Lana monta une volée d'escaliers menant à une grande double-porte en bois massif. Elle paraissait lourde et difficile à ouvrir pour une petite fille comme elle, mais elle n'eut qu'à la pousser et elle s'ouvrit sans effort. Lana entra et examina les lieux d'un regard circulaire. Elle ne vit pas la personne qui arrivait de l'autre côté. Elle se dirigea vers les rayons réservés aux enfants. Ou plutôt, elle aurait pu se diriger si elle n'avait pas bousculée au passage une autre petite fille. Sans réfléchir, elle s'exclama, les mots s'échappant de sa bouche avant qu'elle se rende compte de ce qu'elle disait :

-Sont entrés dans ma maison ! ♫

Elle plaqua aussitôt une main sur sa bouche, comme si elle venait de dire une bêtise. Elle se rattrapa en excuses.

-Pardon ! Je t'avais pas vue !

Gênée, elle baissa la tête puis la releva pour regarder celle qu'elle avait bousculée. Elle était plus grande qu'elle de plusieurs centimètres, mais elle était assez jeune pour être encore à l'école Primaire. Lana se souvint alors de l'avoir déjà croisé dans les couloirs, sans jamais lui avoir parlé.

[Pardon pour le retard =|... Chanson

_________________

Tralala ♪ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Danse folk ! [PV Lana]   Dim 4 Mar - 18:09

    Holly Baker
    Faire attention ? Ça veut dire quoi ?



    Bon. J’avais rien de cassé. Mes livres semblaient en bon état. Ou en tout cas ils avaient intérêt. Parce que non je ne les tuerais pas, faute de vie, mais je n’aurais plus rien à lire. Et puis la petite fille devrait me les rembourser. Et ça je crois pas qu’elle apprécierait. Et comme on sait jamais quels dons les autres ont, dans ce centre de malade, mieux vaut éviter de jouer avec le feu. D’ailleurs, à ce propos, Blaise me regardait, l’air très amusé. Je le foudroyais du regard. Il aurait peut-être marché si je n’avais pas souris en même temps. Fichue crédibilité. Peut pas marcher pour une fois ?

    - Sont entrés dans ma maison ! ♫

    Je relevai la tête d’un air surpris. Et ne vis que le plafond. Tiens, ça faisait plaisir de voir des personnes plus petites que vous de temps en temps. Je baissai donc la tête et vis la petite fille plaquer sa main sur sa bouche, comme si elle avait dit une bêtise. C’était une jolie petite blonde aux yeux bleus. Ça peut sembler banal mais saviez-vous que le gêne blond est en train de disparaître ? Tout comme le gêne masculin d’ailleurs. Mais dans ce cas, comment ferons-nous pour nous reproduire ? C’était plutôt embêtant. Parce que si nous ne donnons naissance qu’à des filles, nous disparaîtrons bien vite.

    Cesse de penser à ces âneries, soupira Blaise dans ma tête.
    Je suis tout à fait sérieuse ! rétorquais-je.

    Mouais. N’empêche que là n’était pas la question. La pauvre petite fille semblait terrorisée à l’idée que je fasse quoi que ce soit. A moins que je ne me fasse des idées. Ou bien qu’une grosse brute soit juste derrière moi. Dans le doute, je me retournais. Rien. Personne. Juste le rayon enfant. Cette gamine avait tout à fait raison de se méfier. Pas de moi, oh non ! Mais comme je l’ais déjà dit, ou plutôt pensé, on ne sait jamais ce qui va nous tomber dessus. Donc dans le doute, mieux vaut vérifier. Ou se taire. S’excuser. Bref, vous voyez ce que je veux dire, pas besoin de vous faire un dessin.

    - Pardon ! Je t’avais pas vue !

    Oui ben ça j’avais remarqué. Bon, ceci dit, moi non plus mais c’est plus logique. On remarque moins les personnes plus petites que soi. Réflexion qui me fit froncer les sourcils. C’était sûrement ce que pensaient les idiots qui se moquaient de moi. Mouais. Mieux valait l’écarter dans ce cas. Gênée, elle baissa la tête. Puis la releva. Ouais ben c’était le monde à l’envers moi je dis. Je me souvins l’avoir déjà croisée dans les couloirs de l’école. Je ne lui avais jamais adressé la parole mais bon. Il y avait un début à tout. Et puis, ça me changerait d’Abigail. C’était pas pour être méchante hein, mais voilà.

    Je vais le lui dire, insinua mon Eeluts.
    Roh chut toi ! Je l’adore Abi ! Mais j’ai envie d’avoir d’autres amies.
    Menteuse ! Arrête de te chercher des excuses !
    rétorqua malicieusement Blaise.

    Je levais les yeux au ciel. Ce chat était infernal. Adorable mais infernal. Stupide boule de poils. Tiens, puisque tu lis ça, sache que… euh… Et en plus tu me fais perdre le fil ! Non mais c’est quoi ces bêtises ? Depuis quand on distrait son âme sœur ? Mais t’es un méchant chat toi ! Tu m’éneeeerves ! Grrrr… Bon, calme-toi Holly. Et arrête de parler dans ta tête c’est malsain. Même si tu adores ça. Arrête bon sang ! Tu ne comprends pas ce que ça veut dire ? Oui bon d’accord. Je me parle à moi-même, c’est un fait. Je l’admets. Mais NON ce n’est pas malsain. Juste amusant. Alors aucun commentaire.

    - C’est pas grave. Moi non plus je t’avais pas vue. Je m’appelle Holly. Holly Baker. Et toi ?

    C’est à ce moment là que mon vilain chat me mordit la jambe. Je le repoussais en maudissant tous les dieux des chats. Ah, et aussi les Egyptiens. Ils vénèrent ces sales bestioles. Oui, bon, qu’on soit clairs. J’adore les animaux, surtout les chats, et en particulier Blaise. Mais il y a des jours où il est intenable. Et ça c’est malsain. Très malsain. Préférant éviter la mort prématurée de mes livres, je tournai mon sac de façon à ce qu’il ne puisse l’atteindre. Le bon point, c’est qu’en me mordant, il s’était fait mal aussi. Comme quoi, il faut toujours réfléchir avant d’agir. Parce que là c’était stupide. Mais vraiment.

    - Oui bon. Et ce gr… hrmm… Et ce superbe chat roux, c’est Blaise, mon Eeluts.

    Je foudroyais le superbe chat roux du regard au passage.


    [Pas grave ^^
    Pas trop d'inspi par contre =/]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lana
Innocence
Innocence

Messages : 364
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 20
Localisation : Campus Primaire !

Feuille de personnage
Eelut : Champignon, l'orang-outan \o/
Âge du personnage : 9 ans !
Section: Psychique

MessageSujet: Re: Danse folk ! [PV Lana]   Ven 9 Mar - 10:30

L'attention de Lana dériva de la fille au magnifique chat roux au poil soyeux qui trainait dans ses jambes. Qu'il était mignon ! On aurait dit une peluche vivante ! La petite avait toujours rêvé d'avoir un chat, mais ses parents refusaient chaque fois qu'elle le leur demandait. Elle se pencha pour prendre la boule de poils orange dans ses bras et carressa l'adorable créature avec toute son affection. Son propre Eelut était lui aussi adorable et avait lui aussi des poils roux, mais Champignon était beaucoup plus grand et moins mignon avec sa face aplatie.

La fille s'appellait donc Holly... quoi, déjà ? Elle n'était pas forte pour retenir les noms. Holly Baker. C'était un drôle de nom. Holly comme Holly Wood, Holly Ondort, Holly Bakeravaisselle... C'était une rousse aux yeux bleus qui devait avoir un ou deux ans de plus qu'elle. Elle semblait gentille.

Lana se rendit compte que Blaise le chat roux, était en fait plutôt lourd. Elle le reposa par terre, non sans une énième carresse. Elle sourit à Holly, soulagée qu'elle ne soit pas en colère (on ne savait jamais avec les gens plus grands que soi...) et heureuse de rencontrer une nouvelle tête et une adorable boule de poils.

-Ton chat est trooop mignon ! ♥ Moi je m'appelle Lana.

Elle ne mentionna pas son nom de famille. Elle ne le trouvait pas important. Elle désigna du doigt le sac rempli de livres.

-Tu vas lire tout ça ?

Elle-même aimait beaucoup lire, mais elle préférait jouer dehors. Elle n'empruntait jamais autant de livres à la fois. Le sac était plein à craquer de livres !

_________________

Tralala ♪ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Danse folk ! [PV Lana]   Mar 27 Mar - 19:11

    Holly Baker
    Les Bisounours n’aiment pas les chats. Et encore moins les gros chats roux


    Elle se pencha pour prendre le gros matou dans ses bras et je levais les yeux au ciel. La petite fille caressa ce gros paresseux qui se prélassa tranquillement en me jetant des regards où se mélangeaient la haine et le plaisir. Eh bien tiens, écoute ! Tu vois, j’utilise beaucoup le mot « gros ». Tu devrais faire un régime tu sais ? Si tu continues comme ça, personne ne va plus pouvoir te porter et tu ne pourras plus grimper aux arbres, ni jouer à toutes tes activités stupides de gros chat paresseux. Tu ne t’y attendais pas hein ? Et bien alors arrêtez de regarder tout ce qui me passe par la tête. On se portera mieux tous les deux.

    Et vous chut ! Je sais, vous vous demandez comment on en est arrivés jusque là en si peu de temps.

    La réponse est simple, tu es stupide, chuchota Blaise.

    Je serrais les poings, une brusque envie de meurtre m’ayant prise. Je lui tirais la langue sans que la petite fille ne me voie. En réponse, il fit voler ses griffes à deux pas de mon nez et se pelotonna davantage contre elle. Y a pas à dire, ce chat est non seulement sadique mais aussi masochiste. Est-ce que tu as conscience que tu te blesseras aussi si tu fais ça ? Chat stupide ! Et après tu dis que c’est moi… Je crois qu’il va falloir que tu revoies ce que signifie le mot « stupide ». Parce que visiblement, tu ne sais pas l’attribuer aux bonnes personnes. Ou animaux. Idiot.

    - Ton chat et trooop mignon ! Moi je m’appelle Lana.

    Elle l’avait reposé à terre, non sans une énième caresse qui me fit grincer des dents. La délicate mais douloureuse morsure du « chat trooop mignon » en question réussit à me faire mordre les lèvres. N’empêche qu’il geignit tout bas en ressentant la même douleur, au même endroit. Une victoire pour moi. Encore. Hé oui chat stupide ! Tu n’arriveras jamais à vaincre le Bisounours que je suis, grande commandante des Télétubbies, aspirateur à temps partiel, et une foulée d’autres titres tout aussi délirants que j’ai oubliés. Je suis forte n’est-ce pas ? Moi je dis, vive nos délires !

    - Tu vas lire tout ça ? s’exclama t-elle d’un air ahuri en avisant ma sacoche.
    - Bah oui. Il n’y en a pas beaucoup ceci dit. Peut-être qu’ils dureront plus de deux jours si je m’amuse.

    Une invitation, discrète. J’espérais qu’elle saurait la voir. Enfin l’entendre. Bref, vous voyez. Mon ventre gargouilla tout bas, me rappelant cruellement qu’il mourrait de faim et moi avec. Je réajustais ma sacoche, tentant d’oublier ce bruit sourd. Si Lana et moi apprenions à nous connaître, nous pourrions devenir d’excellentes amies. Pas autant que le lien qui nous unit, Abi et moi. Parce que nous étions presque sœurs. Mais Lana pourrait être une de nos meilleures amis. Si elle comprenait le message. Un instant, je doutais de sa capacité de perception.

    Quand même, la plupart des personnes loupaient les messages entre les lignes. C’est pour ça que je prenais toujours mon temps avant de répondre, histoire de voir s’il n’y avait pas un sous-entendu, qu’il soit implicite ou explicite.



    [Je suis trop désolée ! J'avais pas vu que t'avais répondu ! D:]
Revenir en haut Aller en bas
avatar


Lana
Innocence
Innocence

Messages : 364
Date d'inscription : 07/01/2012
Age : 20
Localisation : Campus Primaire !

Feuille de personnage
Eelut : Champignon, l'orang-outan \o/
Âge du personnage : 9 ans !
Section: Psychique

MessageSujet: Re: Danse folk ! [PV Lana]   Ven 30 Mar - 22:46

    Lana regardait toujours l'adorable chat roux qui se frottait à ses pieds en ronronnant. Il était si mignon ! Et tout doux, en plus. Une adorable boule de poils duveteux, comme ceux des chatons. Un pelage roux si touffu qu'il en devenait encore plus doux, si bien que Lana avait l'impression de caresser un nuage de coton. Oui, dans les rêves de Lana, les nuages étaient fait de coton et de sucre, comme les barbapapas ! Ajoutez-y d'intelligents yeux ambre, qui vous fixaient d'un telle intensité que la petite fille aurait dit qu'il pouvaient lire dans les pensées. Peut-être même était-ce son pouvoir, qu'en savait-elle ? Et quand on le caressait, il les fermait en ronronnant, comme si rien ne pouvait lui faire plus plaisir. Son ronronnement ! On aurait dit un moteur de tondeuse à gazon ! Lana ne s'y connaissait pas du tout en chat, mais elle était sûre que Blaise battait des records. On devrait lui décerner la Médaille Du Chat Le Plus Ronronneur. Avec toutes les majuscules qui vont avec. Blaise, ce nom lui allait bien. A l'aise Blaise ! Ce Blaise-là semblait complétement à l'aise. Pour couronner le tout, il était roux, comme le propre Eelut de Lana. Comme Garfield, aussi. Oui, voilà ! Blaise était Garfield, en un peu moins gras et sentant moins les lasagnes. Pour un peu, elle l'aurait adopté. Comment ne pas fondre devant une créature aussi adorable ? Holly en avait, de la chance !

    Bien sûr, elle n'avait aucune idée des chamailleries qui se passaient pourtant sous son nez.

    DEUX JOURS ?! Comment pouvait-on lire tout ces livres en deux jours ? A moins d'y consacrer tout son temps, et de faire deux nuits blanches, Lana ne voyait pas. Bon, elle exagérait peut-être. (Lana, pas Holly) Holly était plus grande qu'elle, elle devait sûrement lire plus vite. Et puis, Lana n'avait jamais essayé d'en lire autant à la suite, elle ne savait pas combien de temps cela prenait. Elle lisait quelques pages tout les soirs, avant de s'endormir. Avant, c'étaient des livres de petites filles, avec de belles images, des personnages simplistes et une fin toujours heureuse. Depuis peu, elle essayait les livres avec moins d'images et plus de textes. Elle adorait les livres comiques. Les bandes dessinées, aussi. La bibliothèque était l'un des rares moyens de contact avec le monde extérieur. Lana apprenait beaucoup de choses, et se rendaient compte que tout le monde ne vivait pas comme elle avant de venir au Centre, dans un joli village avec une belle maison, un gentil papa et une gentille maman. Un grand frère un peu embêtant n'était pas un problème très grave par rapport à ceux des autres personnes dans le monde. Mais dans aucun des livres, on ne parlaient d'Intensive Training. Il arrivait qu'elle en trouve avec des enfants aux étranges pouvoirs, ou encore des sorcières et des fées, mais jamais rien ne ressemblait à ce qu'elle vivait, elle, au Centre. Personne n'était donc au courant de cette école où les enfants avaient des pouvoirs, de vrais pouvoirs ? Personne ne connaissait donc les scientifiques et leurs méchantes seringues, les malabars en noirs qui kidnappaient les gens, les Eeluts et tout le tralala qui étaient leur quotidien ? Bizarre. Elle devrait poser la question à Diana, la prochaine fois qu'elle la verrait.

    Holly n'avait pas l'air de se réjouir à l'idée de lire tout ces livres en un week-end. Non, d'après ce que la blondinette comprenait, elle s'ennuyait même. Ce ne devait pas être très amusant de passer ses journées à lire, sans autre distraction que de tourner des pages, inlassablement, et se tuer les yeux à déchiffrer les petits caractères. Bon, c'est vrai que les histoires n'étaient pas ennuyeuses du tout. Mais on pouvait se lasser, à la fin.

    Si Lana n'avait pas entièrement compris le message discret d'Holly, enfin pas comme celle-ci aurait voulu qu'elle le comprenne, elle plaignait tout de même la grande fille rousse. (grande, oui, elle devait avoir au moins deux ans de plus qu'elle !) Le verbe "s'amuser" tilta dans sa tête et, sans réfléchir, elle proposa, enthousiaste :

    -Si tu veux, on peut jouer toutes les deux, comme ça tu t'ennuieras pas !

    Elle se rendit soudain compte que formuler ainsi, Holly pouvait avoir l'impression qu'elle la prenait en pitié. Elle-même n'appréciait qu'on s'apitoie sur son sort que si cela lui rendait service. Elle ajouta, un peu moins joyeuse mais avec un sourire sympathique :

    -Moi, j'ai pas grand-chose à faire.

    C'était vrai. Mine de rien, il n'y avait pas tellement d'enfants avec qui elle pourrait jouer. Elle en avait assez de la corde à sauter et de l'élastique. Les filles n'avaient donc aucun autre jeu plus amusant ? Lana rêvait d'un peu d'action et d'adrénaline. Comme dans les livres. Une véritable aventure, ça, ça serait amusant ! Peut-être Holly, qui était plus grande et qui lisait elle aussi des livres (même beaucoup de livres), comprendrait.

_________________

Tralala ♪ :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Danse folk ! [PV Lana]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Danse folk ! [PV Lana]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une Danse avec l'Ange Démoniaque, Nyx Hela
» Danse ta vie vie, danse [Alex]
» La danse des sept voiles...
» ~ Lorsque la folie danse la valse de la Vie ~
» Danse avec Lilou (pv)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Intensive•Training• :: Anciens Rps-