Des enfants ultrasensibles génétiquement modifiés pour le combat.
 

Partagez | .
 

 Mission pas si impossible (pv Mello)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Cameron J.C
Canard Lover/ Pickpocket

Messages : 28
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Mission pas si impossible (pv Mello)   Dim 23 Déc - 12:15

-Élément Cameron, je vous ai déjà demandé d'éteindre cette chose.

J'ai écrasé mon joint a la surface lustrée de la paillasse de laboratoire sur la quelle j'étais assis.
J'ai fait une grimace à mon visage qui se reflétait dedans et j'ai reporté mon attention sur ma maigre directrice.

Elle s'était déplacée spécialement aux laboratoires pour moi.
Ils m'avaient injecté le produit qui m’empêche d'utiliser mon pouvoir, et mes bracelets, boucles d'oreilles et colliers de sécurités me meurtrissaient les bras, les oreilles et le cou.
J'avais un ordre de mission de la part de la personne la plus haut gradée du centre, et ils ne voulaient pas que je la transforme en tas de bouillie de chair moisie.
Du moins pas tout de suite, en tant que supérieure , elle devait être impossible à vivre.

Je lui ait lancé un regard impénétrable. Impossible de savoir a quoi je pensais. Je lui faisait peur, c'était flagrant.
Elle était la seule femme de ce centre à ne pas posséder un pouvoir, et moi, face à elle, j'avais la force de la détruire.

-Cameron, tu a reçu ton ordre de mission ce matin, dans ta....

-Cellule, camisole...? ai-je complété, narquois.

-.....Chambre.

Elle marqua une pause.

-Je vais faire court, Cameron, je veux que tu te tienne bien, tu connais l'importance de cette mission, je veux que tu la réussisse.

-C'est quoi ce sous entendu, je les réussis toujours mes missions.

Les lévres de la vielle se sont pincées.

-Oui, sauf qu'en général, tu passe une semaine a faire multiples orgies avant de travailler sérieusement.

Je ne répondis pas. Et alors? Tant que son document était volé, son bonhomme crevé, ça lui faisait quoi,si je prenais un peu de bon temps avant le boulot?
Elle a poursuivi avant que je ne puisse trouver quoi que ce soit de pertinent à répliquer.

-Donc, pour m'assurer que tu ferai du travail bien fait, et pour t'inculquer le respect, j'ai décidé de te mettre en équipe avec un élément plutôt prometteur, Mélodie, une collégienne de technique qui possède le don de manipuler le feu.

J'ai manqué m'étouffer.
-QUoi? Vous me collez une gamine du collège aux chevilles et vous vous imaginez que je ferai un meilleur boulot avec un boulet a trainer partout avec moi? Vous savez quoi? Moi aussi je manipule le feu! Filez moi une allumette, mon canari fra un pet, et on explosera tous!

Une autre étudiée blonde assise pas loin de moi à explosé de rire, et s'est rapidement calmée sous le regard glacial de la directrice, et du mien.

-Je suis sérieuse, Cameron, si tu ne te comporte pas correctement, et surtout, si tu n'arette pas de traficotter avec les gamins de la "révolution" je t'assure que tu vas re- finir sous le bistouri du scienti le plus offrant.

Je n'ai rein dit, je me suis contenté d'ouvrir la fenêtre, Chayenne s'est posé sur l'épaule de la dirlo et j'ai souri.

-C'est pas beau de faire des menaces au un gamin qui a un canari de 6 cm de haut, capable de vous asphyxier en ouvrant la bouche.

Elle a ouvert grand les yeux, a poussé un cris et s'est secouée comme une damnée.
Chayenne est revenue sur mon épaule à moi et alors que la vielle était assise par terre, je suis descendu de la paillasse et je me suis planté devant elle.
-Je ferais cette mission, mais pas a cause de vos menaces à deux balles, vous me faites pas peur, et si je veux, je vous fais tous moisir, alors, ouais, je vais y aller, mais vous étonnez pas de retrouver votre môme dans un lac si elle me fait trop chier pendant ma mission.

J'ai pris mes affaires et je me suis tiré jusqu'au portail, à l'entrée, là ou Mélodie ou je sais trop quoi devait déjà m'attendre.
Quand je suis arrivée, elle était déjà là, elle avait de longs cheveux bruns et était de taille moyenne, j'avais déjà vu plus "oriental".





_________________


Canard Killer ♥️
(et le prochain qui ose changer ma sign, bhen, je le dégrade ok? èoé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mello
Dangereuse pyromane

Messages : 10
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Entre le dojo et la bibliothèque.

Feuille de personnage
Eelut : Yama. Tigre de compagnie (ahem ...)
Âge du personnage : 14 ans approximativement ...
Section: Technique

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Lun 24 Déc - 3:53

Quand on m'a annoncé que je partais en mission, j'ai sauté de joie. Au sens propre du terme. C'est vrai quoi, en 5 ans je n'ai été envoyée que 3 fois en mission en dehors du Centre. Et encore 3 fois c'est beaucoup pour une collégienne.
Mais bon, pour une EUSGM j'ai un excellent dossier, pas de famille, un pouvoir aussi bon en attaque qu'en défense (t'as déjà essayé de frapper une vague de feu ? Non ? Ben ça fait mal) et pouvant servir à effacer les preuves d'une mort un peu trop étrange comme un suicide avec deux balles dans la tête, bon aussi y a ma passion pour les arts martiaux, utile pour déglinguer les gardes pas trop entraînés et puis, bien sûr, mon ancienneté au Centre (apparemment le fait de ne pas savoir trouver les toilettes au bout de plusieurs années de pensionnat n'est pas déterminant lors de la répartition des missions).
Autant de raisons qui font de moi une bonne petite soldate. A la limite ça aurait été pas mal ce petit assassinat si seulement ...
Si seulement ça n'avait pas été en équipe avec un mec réputé pour son imbécilité et sa vantardise. Ah et aussi sa manière de tuer les gens sans aucune pitié (ahem moi aussi je me classe pas mal haut sur l'échelle du plus grand meurtrier de sang-froid) avec son pouvoir. Rendre malade les gens et attention, de maux mortels ! C'est certes impressionnant mais pas mal de jeunes ont des pouvoirs aussi voir plus dangereux que ça.
Sauf que ce petit Etudié se prends pour une personne super-puissante (ce qu'il est mais bon ...) et moi je déteste ce genre de types ...

Enfin bon ce qui compte c'est que, alors que je jouais à la course sur toits avec Yama (qui trichait en traversant les murs), la directrice (connue pour son austérité et ses pouvoirs égalant sa compassion envers les élèves, donc inéxistants) Mme.J'ai-oublié-son-nom m'a gentiment interpellé ("MELODIE !!!!!", il ne manquait plus que le "au pieds" et ça aurait été parfait) et m'a fait venir dans son bureau.
A ce moment là je me suis demandé ce que j'avais encore pu faire comme connerie pour me faire convoquer.
Après j'ai vu son air préoccupé, le dossier gris qu'elle tenait dans ses mains et les deux flingues sur la table.
A ce moment là je me suis dit "Chouette ! Une mission !".

- Melodie, comme vous le savez ... a-t-elle commencé en prenant son ton sérieux tout à fait ridicule.
- Mello. L'ai-je coupé avec ma politesse et mon tact légendaire.
- Melodie, reprit-elle, me faisant grimacer. Comme vous le savez ...
- Vous pouvez me tutoyer hein.

Elle m'a regardé avec un air qui disait clairement ce qu'elle pensait de moi "Sale gosse" et je lui ai répondu par un sourire lumineux signifiant "Je sais merci".

- Melodie, comme tu le sais, nous avons des différents sur plusieurs points avec l'Empereur du Japon.

J'aurais bien répondu "Non je ne le savais pas" mais ça aurait fait trop d'insolence en une même journée et la mission aurait pu me passer sous le nez. Je me suis juste contenté d' analyser ce qu'elle disait. "Nous" c'était les Etats importants l'Asie, l'Europe, peut-être l'Amérique du Nord, et les différents ça signifiait en gros que l'Empereur voulait plus de pouvoir. En gros on avait été appelé à la rescousse pour aller le faire taire discrétos. Tant mieux, j'avais toujours rêvé de faire crâmer un palais impérial.

- Le centre a donc été sollicité pour mettre fin à ces conflits en ... supprimant leur source.
- Je pars en mission d'assassinat ?
- Oui.

J'ai crié dé joie, improvisé une danse de la victoire, lancé quelques flammèches avant de me rassoir et de prendre un air appliqué et attentif.

- Tu pars dans 2 heures, vous prendrez la voiture avant d'être conduits par avion à Tokyo au palais du Kokyo. Ton coéquipier sera Cameron.

Le palais du Kokyo je connais. Cameron un peu moins, enfin si mais de réputation. Un petit enfoiré apparemment ... super je tombe toujours sur les cas.
La vieille m'a tendu les deux pistolets en les regardant comme si ils allaient exploser, ce qui m'a fait ricaner, la pauvre, dans son bureau elle ne devait pas souvent utiliser d'armes.

- Ne donnes ça à Cameron qu'arrivés là-bas, d'accord ?
- Ok pas de problèmes, ai-je répondu en saisissant les deux flingues, Je peux avoir le dossier pour l'étudier ?

Elle a hoché la tête et j'ai emporté la pochette grise avec moi en sortant de la pièce.




J'ai préparé mes affaires rapidement. La mission ne durait qu'une semaine. Trois jours de préparation sur place, une nuit d'infiltration et le reste pour visiter Tokyo. Eh ouais c'est ça l'avantage de faire des expéditions dangereuses, on peut jouer au touriste lambda.
Vous pouvez pas savoir comme j'ai hâte d'être majeure et de me tirer de cet endroit.

Mon sac remplit, contenant poing américain, briquets, et vêtements pour la semaine à venir, je me suis dirigé sans vraiment me dépêcher vers le portail où Yama tournait en rond depuis que la directrice m'avait capturée. Je me suis assise au sol près de lui, en caressant distraitement sa tête du bout des doigts et en m'entraînant avec mon autre main à faire des formes enflammées.

Enfin mon futur équipier est arrivé, les mains dans les poches et l'air de s'ennuyer à mourir. Il m'a toisé un instant une expression méprisante collée sur le visage et je me suis dit qu'on allait pas bien s'entendre. Vraiment pas.
Il était brun, bronzé, musclé comme ces types qui font un peu de gonflette histoire de se rendre plus intéressants aux yeux des filles. Plutôt mignon, je dois l'avouer, mais trop vieux et trop prétentieux pour être mon style.
Je ne me suis pas levé pour le saluer et, après l'avoir détaillé rapidement, j'ai reporté mon attention sur mes flammes. Ce qui n'a pas semblé lui plaire.

Pour le travail d'équipe on était bien partis.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cameron J.C
Canard Lover/ Pickpocket

Messages : 28
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mar 25 Déc - 4:18

Assise, elle m'a toisée avec hostilité et a reporté son attention sur les flammèches qu'elle faisait sortir de son doigt, alors, moi, je me suis contenté de sourire, un peu comme si je me foutait d'elle.
Je me suis accroupi a coté d'elle, et j'ai allumé mon joint sur sa flamme.

-No es del todo inútil.
Ai-je lâché en Espagnol, un sourire vainqueur au lèvres, puis, je me suis redressé et j'ai tiré.
Chayenne est venue se poser sur mon épaule et a posé son regard noir sur le tigre de Mello.

*J'aime pas les gros chats comme ça*

J'ai haussé un sourcil à la confession mentale de mon canari.
Je comprenais totalement son point de vue, les chats sont réputés pour la chasse aux oiseaux, et là, c'était un très très gros chat, enfin , tigre.

-Alors, ai-je commencé, c'est moi qui dirige cette mission, du coup, tu t'imagine bien que tu obéis a mes ordres en toutes conditions. Des missions, tu vois, j'en ai fait des tonnes,et celle ci vas rapidement se terminer, donc, tu m'obéis, tu me fiche la paix, et tu fera ce que tu veux pendant le reste de la semaine, et si tu me fait un peut trop chier, je te laisse imaginer ce qui se passera.

Pour l'aider à s'imaginer, j'ai retiré mes bracelets et mes colliers, les boucles d'oreilles ont cessé de faire effet, le produit était inactif désormais.

Je plaignais la prochaine personne qui me toucherait.

-Au fait, je sais que la dirlo t'as filé des flingues, je sais aussi qu'elle t'a surement recommandé de ne pas m'en donner avant d'être arrivés sur place, alors, je te propose de les garder toutes les deux, j'en ait une a moi.

Dans le centre, comme partout ailleurs, il fallait avoir un permis pour posséder une arme, je n'en avais pas, mais j'avais mes contacts,cette arme était parfaitement adaptée à moi, canon scié qui tirait des balles explosives.
Double dégats.

Une voiture noire est arrivée la grille s'est ouverte et moi, je suis monté en voiture, j'ai laissé la portière ouverte pour la gamine et son tigre.

Le conducteur s'est tourné vers nous avec une seringue.

-Un tigre ne passe pas inaperçu en ville, je suis donc chargé de lui faire changer d'apparence, ou en chat, ou en chien, ou en rat ou alors, en furet, a vous dé décider ce qui est le plus commode pour vous mademoiselle.

J'ai posé ma tête contre la vitre froide en attendant que les affaires se fassent et qu'on puissent enfin se tirer vers le japon.
J'avais entendu qu'à cause de la Chine, un commerce monstrueux d'Opium s'était répandu, et je comptais bien en profiter.

Ce soir, l'homme nous déposerait en ville, et moi, j'irais en soirée , histoire de m’imprégner de l'atmosphère (c'était la seule excuse que je m'était trouvé) la petite, elle ferait ce qu'elle voudrait.

[ Oui, ouui, c'est très très bien]





_________________


Canard Killer ♥️
(et le prochain qui ose changer ma sign, bhen, je le dégrade ok? èoé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mello
Dangereuse pyromane

Messages : 10
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Entre le dojo et la bibliothèque.

Feuille de personnage
Eelut : Yama. Tigre de compagnie (ahem ...)
Âge du personnage : 14 ans approximativement ...
Section: Technique

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mar 25 Déc - 5:17


Cameron s'est baissé et a lâché un truc incompréhensible (sûrement de l'espagnol ou de l'italien) en allumant son joint sur le superbe lion miniature que je venais de faire apparaître au bout de mes doigts. Je n'ai pas réagit, qu'il me sous-estime ne me gênait pas, après tout j'avais bien conscience de ma force et de mon potentiel.
Mon pouvoir, bien que moins original que le sien, était puissant, suffisamment pour griller un type de 2m00 et de 120 kilos de muscles en même pas 10 secondes si je l'utilisais au maximum. Je le sais, j'ai essayé. En plus question physique je le surpassais, ce type avait beau faire de la gonflette, moi, je ne vivais que pour le combat, l'action et le sport. Personne au Centre, excepté ceux ayant des modifications physiques, ne pouvait rivaliser avec moi en combat singulier sans pouvoirs.

Mais le monde est injuste et c'était lui qui dirigeais la mission.

Mon co-équiper a enlevé ses jolis bijoux conçus sur mesure pour les Etudiés et j'ai compris que je devais avoir l'air effrayée. Ou du moins un minimum impressionnée.
Je ne sais pas mais voir un frimeur patenté retirer son collier de chien ne m'a jamais fait beaucoup d'effet.

-Au fait, je sais que la dirlo t'as filé des flingues, je sais aussi qu'elle t'a surement recommandé de ne pas m'en donner avant d'être arrivés sur place, alors, je te propose de les garder tout les deux, j'en ait un a moi. a dit Cameron en prenant l'air du "mec qui sait tout".
- Ah. ai-je lâché. Tant mieux pour toi.

Il ne m'a pas écouté, ce qui ne m'a pas étonné et nous avons chacun reporté notre attention ailleurs et ce jusqu'à ce que le chauffeur privé du Centre se ramène dans sa Mercedes noire. Mon aîné est aussitôt monté à l'intérieur, laissant au passage une portière ouverte à mon intention et à celle de Yama (premier truc sympa qu'il ait fait).
J'ai écouté le conducteur, bien que je saches déjà quoi faire et ai lâché, après un petit temps de réflexion :

- Chat.

"Je t'ai connu plus originale" a grogné mon tigrou, sa voix mentale toujours aussi rauque.
"Il me semble que tu n'as pas trop apprécié le coup du canari." ai-je rétorqué sur le même ton.

Pendant ce temps l'adulte avait déjà préparé la charge et s'apprêtait à enfoncer sa seringue dans le flan de mon Eelut qui grogna quand la pointe de l'aiguille s'enfonça dans sa chair.
A peine quelques secondes plus tard, un chat au pelage rayé était installé sur mes genoux et le type avait démarré.

L'ambiance tout au long du trajet ressemblait à peu près à celle que l'on peut voir lors d'un enterrement. Les pleurs en moins.

Je me suis plongé dans mes pensées, n'ayant aucune autre façon de m'occuper, Yama s'étant endormi, fatigué par le changement d'état, et j'ai réfléchit à ce que je pourrais faire une fois au Japon. Vu qu'on passait par le palais je comptais bien voler un de ces sabres quasi-légendaires faisant partie du trésor royal. Moi qui ne m'entraînais qu'avec des bôkens en bois ça allait me changer.
Je pouvais aussi aller voir les grands maîtres d'arts martiaux, même si les rencontrer risquait d'être difficile.
Ou bien tout simplement visiter. Pas très original ni très intéressant.






Nous sommes arrivés dans la soirée et avons été conduits par un nouveau chauffeur qui nous attendait à la sortie de l'aéroport à l'hôtel où nous allions dormir, situé près du palais du Kokyo. Nous étions censés être un frère et une soeur en vacances, pas de quoi s'inquiéter pour les mangeurs de sushis (nda : je vous aime japonais !!!! :D) en gros ...
Cameron étant sortit après avoir prétexté un "repérage" et une "imprégnation de la culture locale", je n'ai pas essayé de le retenir, on avait trois jours il pouvait en faire ce qu'il voulait. De toute façon je crois bien que ni lui ni moi n'étions très doué pour la préparation de plan.
Ben quoi ? L'improvisation y a que ça de vrai ! Surtout quand on doit assassiner un empereur.

Je suis sortit de l'hôtel, dehors, à cause du décalage horaire, on était en pleine nuit. Selon les ordres, moi et Cameron devions dormir le jour pour être en forme lorsque le moment serait venu de supprimer le chef du Japon. Pour lui ça ne devait pas être gênant mais pour moi, qui avait 14 ans et à qui toutes les boîtes, bars et autres lieux ouverts la nuit étaient interdits, c'était un ennui. Trois jours à ne rien faire ... la mort ...
Yama a miaulé, et j'ai soupiré avant de me diriger vers ce qui avait été marqué sur le plan comme un "repaire de Yakuza". La bagarre y a que ça de vrai quand on prépare une infiltration dangereuse au milieu des gardes du corps surentraînés.



_________________
Merci Kim Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cameron J.C
Canard Lover/ Pickpocket

Messages : 28
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mar 25 Déc - 6:48

https://www.youtube.com/watch?v=cN4fNaUAMbA

Une fois arrivés à l'hotel, j'ai prétexté un truc pour me tirer.
J'avais repéré un repaire de mafieux, connus au japons sous le nom de Yazuka, des gens pas forcément respectueux, mais qui avaient une certaine classe .

J'étais sur qu'il pourraient me filer de l'opium, j'étais suffisamment muni pour m'en procurer.

Je suis arrivé devant le repaire en question et suis entré comme si de rien était, je me suis rendu devant un groupe de gros japonais tatoués, et je leur ait parlé dans un japonais parfait.
-あなたが共有?

En gros, je leur demandais si ils partageaient, ça me paraissait clair, ils étaient occupés à fumer de l'opium, et bonus inattendu, de jolies femmes japonaises croisaient et décroisaient leurs jambes nues , assises sur le bar.

-それによって異なります。あなたはいくら払う?


Me dit il, traduction, en gros: ça dépend; combien tu payes?
La réponse était claire, tout ce qu'il faudra.

-それが取るものは何でも。

Il me fit signe de m'asseoir, il me tendit la pipe, plus tard, je lui demanderai de quoi faire un "joint impérial" comme ils appelaient ça.
Je tirai et mon corp se dépendit,je fut pris d'un léger tournis, très agréable....
Soudain, la porte s'ouvrit sur une tignasse brune changée en furie: oh, vraiment, pas moyen d'avoir la paix!


_________________


Canard Killer ♥️
(et le prochain qui ose changer ma sign, bhen, je le dégrade ok? èoé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mello
Dangereuse pyromane

Messages : 10
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Entre le dojo et la bibliothèque.

Feuille de personnage
Eelut : Yama. Tigre de compagnie (ahem ...)
Âge du personnage : 14 ans approximativement ...
Section: Technique

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mar 25 Déc - 7:14

Je ne me suis pas dépêché pour me rendre au repaire des Yakuza, de toute façon je ne pouvais plus monter sur Yama à cause de son état actuel. Ennuyant. Avoir un tigre passe-muraille était vraiment pratique quand il s'agissait d'aller vite.
C'est donc après une course relativement zen que j'ai débarqué devant l'immeuble en ruines abritant les mafieux japonais. J'espérais un peu de distraction, et ce qui est arrivé ne m'a pas déçue ...

Trois type étaient adossés près de l'entrée, en train de fumer le même genre de trucs pas forcément bons pour la santé et légaux que mon cher co-équipier. Ils m'ont lancé une phrase (incompréhensible, soit dit en passant) que j'ai interprétée comme "Qu'est-ce que tu fais là, gamine ?". Etant une jeune fille polie, j'ai décidé de répondre :

- I'm here to beat the shit out of you !

Ca ne leur a pas plut. Dommage j'avais décidé d'être sympa avec les premiers et de juste les assommer. Tant pis mais qu'ils ne viennent pas se plaindre si je les ai transformé en kebab.
L'un d'entre eux a sortit un flingue et m'a fait signe de reculer, je lui ai répondu par un magnifique geste de courtoisie nommé aussi "bras d'honneur" et lui ai sauté dessus.
Il a tiré.
J'ai atterris sur une jambe, gardé l'autre derrière moi, pivoté légèrement.
La balle est passé à deux centimètres de ma tête.
Mon pied, lui, s'est enfoncé dans le crâne de mon adversaire avec un bruit mou absolument dégoûtant. Et un crac. J'ai dus lui casser quelque chose, tant mieux pour lui, il n'avait qu'à pas me menacer avec une arme à feu. Ses copains ont hurlé un truc, sûrement une insulte et ont sortit leurs flingues, se sont mis en joue, et ...
... Se sont effondrés par terre, le front décoré d'un petit point rouge sanguinolent.
J'ai rangé les deux pistolets que m'avait confiés la directrice.

Parfois je me trouve trop classe. Mais seulement parfois, eh ouais je fais attention à ne pas virer prétentieuse, moi.

J'ai ouvert la porte à l'aide d'un coup de pied un peu violent sur le panneau qui a littéralement volé à l'intérieur puis je suis rentré. Et je l'ai vu. Lui aussi il m'a vu et il n'a pas eu l'air content du tout. Désolé mon pote mais le destin s'acharne à nous réunir on dirait.
Eh oui, je parle bien de ...

- Cameron ! Tu pourrais dégager s'il-te-plaît ? J'ai du mafieux à butter ! lui ai-je hurlé avec mon plus beau sourire sadique.

Et tout ça accompagné d'un jet de flamme en direction d'un groupe en retrait qui avait commencé à sortir des flingues.

_________________
Merci Kim Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cameron J.C
Canard Lover/ Pickpocket

Messages : 28
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mar 25 Déc - 8:26

- Cameron ! Tu pourrais dégager s'il-te-plaît ? J'ai du mafieux à butter ! lui ai-je hurlé avec mon plus beau sourire sadique.

Je suis resté assis sur ma chaise et j'ai répondu, l'air franchement agacé.

-Putain, casse toi sale gosse, je t'avais dit de pas trainer dans mes pattes!

Chayenne a ouvert la bouche et le jet de flammes à explosé avant d'atteindre son but. Je me suis redressé calmement .

-Fais pas chier gamine, et trouve toi quelqu’un d'autre à emmerder ok?
Un filet noir s'est échappé de mon doigt et a commencé à se diriger vers elle, tout doucement.

_________________


Canard Killer ♥️
(et le prochain qui ose changer ma sign, bhen, je le dégrade ok? èoé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mello
Dangereuse pyromane

Messages : 10
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Entre le dojo et la bibliothèque.

Feuille de personnage
Eelut : Yama. Tigre de compagnie (ahem ...)
Âge du personnage : 14 ans approximativement ...
Section: Technique

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mar 25 Déc - 8:49


-Fais pas chier gamine, et trouve toi quelqu’un d'autre à emmerder ok? m'a aimablement répondu Cameron en tendant un doigt duquel s'écoulait un petit filin noirâtre absolument répugnant.
- T'es un peu prétentieux parce que tu vois je suis pas venue pour toi mon vieux ! ai-je rétorqué en faisant cramer le liquide pollué d'un geste rapide de la main.

Les Yakuza autour de mon congénère génétiquement modifié ont reculé de plusieurs pas et l'un d'eux, un gros type en costard noir ayant une vague ressemblance avec un cochon, a braillé en japonais :

- INCOMPREHENSIBLE (non il ne dit pas ça, c'est juste que je n'ai rien compris)

J'ai profité du fait que mon très cher aîné se soit retourné afin devoir son interlocuteur pour foncer sur le-dit interlocuteur et lui enfoncer mon pied dans le visage à l'aide d'un peu de feu sous les pieds et sous les mains. Eh oui y a pas que la Torche qui sait faire ça les amis ! Mello aussi peut voler !
Le nez explosé et à moitié assommé, le gros lard a titubé en arrière et j'ai enflammé ma main afin de le brûler au 53ème degré. Mais apparemment ses acolytes drogués n'étaient pas du même avis. Enfin ça je l'ai déduit juste après qu'une balle n'atterrisse tout près de ma cheville.
Heureusement que la moitié des gars étaient dans les vapes. Et que l'autre moitié sache aussi bien viser qu'un ornithorynque aveugle, atteint de la maladie de parkinson et bourré comme un trou.

- Bon toi là l'apprenti toxico ! ai-je braillé à l'intention de Cameron qui m'a répondu par un regard noir. Tu fais rien et tu laisses maman se débrouiller, ok ?!!!

Je n'ai pas attendu sa réponse pour enfoncer le tranchant de ma main dans le plexus solaire d'un lâche qui essayait de m'assommer par derrière avec une chaise. Un bruit a attiré mon attention sur la gauche, j'ai jeté un coup d'oeil. Un mec, grand, 1m95 environ, musclé et, surtout, qui tenait un couteau.

Malheureusement pour lui il n'a pas eu le temps de s'en servir, ma jambe tendue lui a fait tomber des mains bien avant.
Pour le moment tout allait bien. C'est après que ça a dégénéré.
En partie à cause de Cameron.
Mais surtout à cause de la mitraillette.

Spoiler:
 

_________________
Merci Kim Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cameron J.C
Canard Lover/ Pickpocket

Messages : 28
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mar 25 Déc - 9:28

- Bon toi là l'apprenti toxico ! a-elle braillé à mon attention. Tu fais rien et tu laisses maman se débrouiller, ok ?!!!

Je lui ait lancé le regard le plus haineux de mon répertoire.
Elle était dingue, ça me faisait chier, quelle cinglée est capable de se lancer dans un repaire de plus de 60 types armés jusqu'au dents en assurant qu'elle vas les leur péter? (leurs dents)

J'ai soupiré en la regardant envoyer valser un mec armé d'un couteau à l'autre bout de la pièce, et je me suis rassit en me disant que finalement, elle avait cas crever, tempi pour elle.

J'ai a nouveau tiré sur la pipe et ça m'a carrément envoyé au ciel.
Alors qu'autour de moi, les coups de feux filaient a toute vitesse et m'évitaient mystérieusement, j'entendais les filles hurler derrière le bar, alors, avec un drôle de sourir, je me suis levé et j'ai marché jusqu'au bar en demandant en japonais à la prostituée paniquée si elle avait quelque chose de fort à me donner.
C'est toujours bon de faire de l'humour, surtout quand on est défoncé au milieu d'une pièce remplie à craquer de gens qui s'entre tuent.

Elle m'a regardé comme si j'était complètement fou.
C'était la goutte qui faisait déborder le vase, elle se releva: Une mitraillette entre ses mains fines.

-Hoho, effectivement ma poule, ça c'est fort, mais j'aurai préféré à boire, ou du nature.

Et elle a braqué sa mitraillette sur Mello.
-OhOhhhhh

ce fut tout ce qui sortit de ma bouche quand elle fit feu, trouant de balles tout le coin ou se trouvait ma coéquipière.
-Fuck, c'est sensé être ma petite soeur! Pas une passoire!

J'ai foncé tandis que tout les mafieux se redressaient.
Mello avait l'air d être a terre.Je me mis à quatre pattes près qu'elle.

-Ça vas? t'es blessée?
Je voyais du sang, mais je ne savais pas si c'était le sien, mais elle avait l'air complètement out, dans les vapes, pour être précis. Alors j'ai paniqué, et deux mecs armés de couteaux a côté de moi sont devenu noirs, et se sont mis a crier, alors j'en ai profité j'ai pris mello dans mes bras, et je me suis mis à courir, elle était légère et ses cheveux fouettaient mes jambes, on a pris la porte, et je me suis mis a tracer vers l'hotel, on s'est arrettés dans le jardin d'une maison abandonnée, et je l'ai posée sur le sol.

J'ai commencé par ouvrir son pull pour vérifier si le sang était à elle, mais elle s'est réveillée, et je me suis pris un poing dans la geule.

- MAIS QU'ESCE QUE TU FOUS?



_________________


Canard Killer ♥️
(et le prochain qui ose changer ma sign, bhen, je le dégrade ok? èoé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mello
Dangereuse pyromane

Messages : 10
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Entre le dojo et la bibliothèque.

Feuille de personnage
Eelut : Yama. Tigre de compagnie (ahem ...)
Âge du personnage : 14 ans approximativement ...
Section: Technique

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mar 25 Déc - 9:57

Aïe. Ce fut la première chose à laquelle j'ai pensé. 'Faut dire que se prendre une balle dans le bras ça fait mal.
Ensuite je me suis réveillé, enfin un peu.
Et j'ai vu Cameron, penché sur moi, en train d'enlever mon blouson. Par pur réflexe (c'était totalement involontaire je le jure !) j'ai tendu violemment le bras et mon poing est allé percuter sa mâchoire avec un "crac" des plus agréables. Il est tombé sur les fesses, et sur mes jambes au passage, m'enfonçant le pied dans le ventre ce qui eut pour résultat de me faire hurler de surprise.

- MAIS QU'EST-CE QUE TU FOUS, CAMERON ????!!!!!

Et nous voilà partis à nous crier dessus, chacun reprochant à l'autre le désastre qui venait d'arriver. Mes arguments à moi étaient "Mais si tu m'avais laissé faire il se serait rien passé !!!" et les siens "Mais qu'est-ce que tu foutais là-bas ?!!!" Franchement quand on vient de se faire tirer dessus par une folle armée d'une mitraillette rien ne vaut une bonne engueulade comme ça.

Finalement nous avons fini par nous taire. A bout de souffle et certains d'avoir ameuter le quartier.

- Bon je suppose que tu sais qui sont les Yakuza ... pas besoin de te faire un dessin, lui ai-je dit en prenant un air grave (ce qui est rare), ils sont mortels et sans pouvoir. On est surentraînés et on a des dons surpuissants. Le 'blem c'est que eux ils doivent être des milliers en tout et que nous on est que deux.

On a échangé un regard et là, pour une fois, c'était sûr qu'on pensait à la même chose : "Youpi une baston !" (Non je rigole).

On est dans la merde.

_________________
Merci Kim Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cameron J.C
Canard Lover/ Pickpocket

Messages : 28
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mer 26 Déc - 3:44

Elle m'avait démonté la mâchoire cette conne, voila ce que c'est de sauver la vie des gamines incapables et ingrates, la prochaine fois, je la laisserai crever, puis c'est tout.

-Mais je voulais te soigner! débile!
Puis a commencé une tornade d'insultes, toutes poules exotiques les unes que les autres, on s'est mutuellement traité de canard de con , de tomate, de chaise, fin bref, l'inspiration était pas trop là.
On s'est calmés, le vent à soufflé , nous amenant de la mer une odeur de poisson et de moisissure.
On a repris notre souffle, c'est pas que je m’inquiétait pour elle, mais une balle dans le bras, ça faisait mal, et parfois c'était suffisamment grave pour perdre beaucoup de sang, et perdre beaucoup de sang, c'était manifestement mauvais pour la santé.

J'ai voulu me pencher pour lui dire un truc, je sais pas quoi, surement un truc que j'aurai regretté après, parce que cette gamine m'énervait un peu trop.

- Bon je suppose que tu sais qui sont les Yakuza ... pas besoin de te faire un dessin, a-elle dit en prenant un air grave , ils sont mortels et sans pouvoir. On est surentraînés et on a des dons surpuissants. Le 'blem c'est que eux ils doivent être des milliers en tout et que nous on est que deux.

J'aimais bien me battre, c'était pas ça le problème.

-On est dans la merde

-C'est le cas de le dire! Tu savais que la règle numéro 1 en mission, c'est se faire le plus discret possible et surtout SURTOUT ne pas s'attirer d’ennuis! Les Yakuza, comme tu dit, sont des mafieux, et qui dit mafieux dit toujours police secrète.
Ils ne sont pas au courant du meurtre programmé de leur empereur, et il y avais d'office des agents infiltrés, excuse moi, mais quand l'empereur sera mort empoisonné et que le palais impérial aura brulé, il penseront direct a la gamine qui crache des flammes et le mec qui empoisonne les gens! Ça t'arrive jamais de réfléchir a ce que tu fais?
Efin bref.

Mon ton était calme, et jamais autre part qu'en mission,je n'avais été aussi contentieux , personne n'était habitué à m'entendre parler comme ça.

-Donne moi ton bras, j'ai des bandages, dés que cette embrouille est finis, on vas retirer la balle, tu dois être en forme pour couvrir mes arrières.

J'ai attrapé son gras, relevé sa manche, lui tirant un cri de protestation, j'ai sorti une petite flasque de wiskhy 12 ans d'age (quel gachis) de la poche de ma veste.

-Ça va piquer, surtout tu ne bouge pas.

J'ai appuyé mon genoux sur sa main, pour être sur, en général, chez tout le monde, dans des moments de douleur, les réflexes humains prennent le pas sur la conscience.

J'ai coincé son bras sous le mien, je lui ait fourré un tissus dans la bouche pour qu'elle ne se morde pas la langue, et j'ai versé l'alcool sur sa plaie.

Tout normalement, elle a mordu sur le tissus et elle à essayé de tirer son bras , mais j'étais bien entrainé, combien de fois je n'avais pas répété l'opération lorsque mes coéquipiers étaient touchés, parfois plus gravement que ça.

-Il n'a que 40% d'alcool, il est pas dénaturé, quand on sera a l’hôtel, tu devra rincer la plaie.
J'étais pas sur du tout qu'elle m'écoutait, mais ça me calmait de parler.
Je lui ait fait un garrot pas trop serré, juste pour m'assurer que je sang ne coulerait pas trop, puis, j'ai enroulé un bandage autour de la plaie.
J'avais aussi mis un peu d'alcool dessus pour être sur que ça ne s'infecterait pas.

Juste a cet instant un homme est arrivé en courant, il était couvert de tatouages, de lotus, de dragons, et tout le tralala, alors, j'ai fait ni une ni deux, j'ai sorti le flingue que ma chef m'avait donné et sur le quel un rosier était gravé, et j'ai tiré, en sortant du canon scié, la balle se mit à tournoyer, et en atteignant sa tête, elle explosa.
La tête explosa a son tour, laissant des débris pas très ragoutant autour de lui.

-Chu! fit l'arme dans mon esprit, elle avait faim.
J'ai enfoncé l'une des piques du rosier dans mon poignet puis je l'ai rangé.

-Il y en a surement d'autres, le mieux, c'est de filer en vitesse, ai-je dit en aidant Mello a se relever.

Si elle faiblissait trop, je la prendrait en sac sur mon épaule, mais tant qu'elle était consciente, c'était Hors de question.






_________________


Canard Killer ♥️
(et le prochain qui ose changer ma sign, bhen, je le dégrade ok? èoé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mello
Dangereuse pyromane

Messages : 10
Date d'inscription : 22/12/2012
Localisation : Entre le dojo et la bibliothèque.

Feuille de personnage
Eelut : Yama. Tigre de compagnie (ahem ...)
Âge du personnage : 14 ans approximativement ...
Section: Technique

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Mer 9 Jan - 2:31


Cameron est énervant. Vraiment.
Il n'admets pas ses erreurs et refuse d'écouter les autres. Ce que je déteste.
Mais à part ça il doit avoir un bon fond.

Peut-être est-ce pour ça que je ne lui ai pas fait remarqué que si tous les Yakuza mourraient personne n'aurait été là pour témoigner et que, de toute façon, le Centre avait les gouvernements internationaux à sa botte, le Japon aurait vite fait d'étouffer cette affaire.
Si une certaine arme bactérielle ne s'en était pas mêlé.
Je ne lui ai pas dit non plus que j'aurais put cautériser la plaie, après avoir enlever la balle.
Mais bon ce qui est fait est fait et ce n'était pas mon genre de s'attarder sur des détails aussi peu important que celui-là. Donc je me suis tu, malgré les grognements agacés de Yama et ai emboîté le pas à l'Etudié.

Nous étions censés aller à l'hôtel histoire de guérir les blessures plus ou moins graves infligées par les mafieux, ce qui aurait été une bonne chose. Malheureusement le destin est un méchant sadique et ça ne s'est pas passé comme prévu. Pas du tout.

Cameron marchait devant moi, l'air un peu perdu dans ses pensées et en train de triturer nerveusement son pistolet. Mon Eelut, qui avait reprit sa forme de tigre (l'effet du sérum avait une durée assez aléatoire) ne cessait de grogner, inquiet pour ma blessure et quand à la pyromane que je suis ... eh bien disons que je réfléchissais à une autre façon de s'infiltrer dans le palais.
C'est là que les tueurs sont arrivés.

Un bruit sec m'a fait sursauter et j'ai porté, doucement, la main à mon flingue, guettant le moindre mouvement.

- Qu'est-ce que tu fais, gamine ? m'a soudainement demandé mon coéquipier en se retournant, l'air un peu surpris.
- Mais rien du tout, ô grand canard killer. lui ai-je rétorqué, sans lâcher mon arme que je tenais collée à ma jambe.
- Alors pourquoi tu ...

Un tir a interrompu le brunet et je lui ai lancé un sourire amusé avant de me retourner et de tirer vers la source du bruit repéré plus tôt.
Un "Argh !" s'est fait entendre puis, plus rien.
Enfin jusqu'à ce que je sente un pistolet se coller à ma tempe.
Je me suis lentement retournée, un homme vêtu d'un costume noir et aux traits tout sauf japonais me menaçait. Derrière, Cameron, immobilisé par un autre barje (faut bien l'être pour attaquer comme ça les gens sans raison) semblait surpris.
J'ai mis un peu de temps à comprendre pourquoi mais j'ai fini par piger.
Visiblement, nos pouvoirs étaient devenus inutilisables.

Et le pire c'est que, vu leurs têtes, nos agresseurs n'étaient pas des Yakuzas.

Je crois que cette mission n'est pas prête de se terminer et que l'hôtel et son lit chaud vont m'attendre encore un peu. En fait il n'y a pas que des bons côtés à être un briquet ambulant génétiquement modifié.

- Vous êtes les assassins censés tuer l'Empereur, n'est-ce pas ? m'a demandé inconnu n°1 avec un accent à couper au couteau.

En temps normal j'aurais répliqué par une réplique ironique et stupide mais là j'étais trop stupéfaite pour songer à rétorquer quoi que ce soit. Parce qu'il savait le but de notre mission et que, vu la façon amicale avec laquelle il nous avait salué, ce n'était pas un ami.
Ce qui voulait dire que quelqu'un avait vendu la mèche. Ou alors que l'hôtel était sur écoute.
Dans tout les cas, cette histoire prenait une ampleur pas possible.

[Hors RP]

Désoléééée pour le retard mais je n'ai pu poster qu'aujourd'hui (ce qui est un peu évident) !!!!

_________________
Merci Kim Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Cameron J.C
Canard Lover/ Pickpocket

Messages : 28
Date d'inscription : 20/10/2012

MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   Sam 2 Fév - 9:23

Je sentait le contact si singulier et froid du beretta collé contre ma tête, un flingue de poulette, mais qui était bien capable de faire exploser me tête en moins de deux.
Je retint un soupir.

Bordel de fuck, j'avais prévenu que cette gamine m'attirerait des ennuits, a force de hurler et de tirer dans tout les sens, on avait finit par attirer l'attention.
L'attention de gens qui savaient qui on était.
Des gens a qui ça aurait bien plu de nous "passoiriser" puissance 2000.
En fait, ça devait surtout être le cas du ou plutot de la barje qui tremblait d'exitation à l'idée d'étaler ma cervelle partout sur le trottoir.

Une barje plutot sexy, dans une tenue d'homme d'affaire, hum.... ça ,c'était le genre de truc qui me plaisait.

J'ai fixé ses lèvres rouges qui contrastaient un peu trop avec ses dents blanches dans un sourire méga flippant, puis mon esprit s'est mis à divaguer loin, très loin.

Jusqu'à ce que la voix de l'homme retentisse, avec un accent monstrueux, en fait, l'accent typique d'un homme blanc qui parlait congolais ou sénégalais depuis la naissance et qui n'avait apprit a parler anglais que tardivement.

- Vous êtes les assassins censés tuer l'Empereur, n'est-ce pas ? Dit il, de son horrible voix suave.

Un silence a suivi, un silence révélateur, du coup, je me suis laissé aller et j'ai répondu.

-Non, en fait on était juste venu cueillir des pâquerettes, y en a pleins dans le coin, vous savez?
Ca vous ferait surement du bien, a vous aussi, de vous consacrer a la ceuillette.

La nana qui me tenait a ricané et elle a parlé, cette fois ci dans accent.

-Il est mignon! Je l'explose Merci? Je l'explose?

Vu que ce "merci" n'avais rien a voir avec le contexte de la phrase, j'ai supposé que ça devait être le nom du type qui tenait Mello.

-Non, Amanda nous à donné des instructions chérie.

Amanda... le nom a fait "glinggling" dans ma caboche comme le bruit d'une cloche dans la main d'un ange qui passe.

Okay, j'avais pijé, J'ai fait un clin d'oeuil à Mello qui semblait perdue dans les bras de l'homme.

-De toute façon, ai-je laché, je me disait aussi que j'étais inutile pour cette mission, la gosse aurait bien pu faire cramer l'empereur toute seule. N'esce pas? Amanda a peur de moi, hein? Elle m'a envoyé en mission avec la gosse juste pour pouvoir me liquider non?

Amanda était le nom de la directrice, elle m'avais envoyé en mission pour me liquider dans le plus grand secret, et loin de scientifiques qui m'auraient protégé, et pour ce, elle avait utilisé deux anciens élèves qui portaient le don d'annulation, et une pratique plutot longue dans le monde du combat et des embuscades.
Mello était là pour servir de "faux" témoin et pour servir la mission, en rentrant, mello aurait juste expliqué ce qu'elle avait vu, en pensant l'avoir échappé belle.

Mais ça n'allait pas se passer comme ça...

J'ai discrètement fait un signe à Mello , du style " attire l'attention pendant que je nous sort de là"


_________________


Canard Killer ♥️
(et le prochain qui ose changer ma sign, bhen, je le dégrade ok? èoé)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Mission pas si impossible (pv Mello)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mission pas si impossible (pv Mello)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty
» The Impossible Made Possible. Fè san sòt lan wòch? Lamizè ayisyen
» Première mission
» Une mission pour changer la face d'Haïti !
» Libellé de la lettre officielle de démission du Commissaire Claudy Gassant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Intensive•Training• :: En dehors du centre... :: Autres Pays :: Asie-