Des enfants ultrasensibles génétiquement modifiés pour le combat.
 

Partagez | .
 

 Une rencontre particulière... (privé: Mila Georgescu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Louminéa
Le loup est sorti du bois

Messages : 14
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Quelque par sur le centre

Feuille de personnage
Eelut : Louve
Âge du personnage : 14 ans
Section:

MessageSujet: Une rencontre particulière... (privé: Mila Georgescu)   Sam 1 Sep - 1:08

Ma tête était remplie de pensée noire et d'idée morbide depuis quelques temps... Pourquoi? Un garçon dont je me suis jurée de ne plus citer le nom le jour où je me suis rendue compte que jamais il ne pourrait être à moi et rien qu'à moi. Ivoire m'avait prévenu mais, comme à mon habitude, je l'avais pas écouté et me revoilà dans une impasse qui me déchire le coeur à chaque secondes de plus où je respire.

-Je n'aime pas quand tu es comme ça, me susurra Ivoire balayant mes images de suicide.

Je soupirais de détresse et levais les mains vers le ciel en hurlant à plein poumon:

-MAIS POURQUOI MOI!!!!!!!!

Une larme coula le long de ma joue mais je ne fis rien pour l'arrêter car cette larme était exactement ce que je ressentais... Mon coeur était vide de sentiment à par un peu d'amour pour ma Ivoire qui suivrait jusqu'à la mort s'il le fallait. Nous marchions côte à côte en direction du cimetière parce que je l'avais décidé quelques minutes plus tôt alors que j'avais failli tuer quelqu'un en me transformant subitement et en perdant contrôle de mon loup et que seul Ivoire avait pu m'arrêter en utilisant son pouvoir contre moi... Je ne voulais plus que ç!a se reproduise et ce que je m'apprêtais à faire n'allait pas être très jolis à voir! Je sentis la douce fourrure d'Ivoire se frotter contre mon mollet et elle rajouta:

-Tu n'es pas obligée de faire ça...

Je répliquais du tac au tac:

-SI... il le faut ou je deviendrais dangereuse!

J'étais déterminée et je marchais à vive allure sur le sentier qui menait au cimetière sans jamais me retourner. Arrivé là-bas j'enlevais mon tee-shirt et mon pantalon et m'agenouillais près d'Ivoire qui tentait vainement de me rassurer. Je me mis à quatre pattes et ma louve s'écarta de quelques pas observant la scène. Je fermais les yeux et allais chercher au plus profond de moi mon loup essayant de l'invoquer. Après de longues minutes de recherche une douleur lancinante me transperça le torse et poursuivit sa course le long de mes bras et de mes jambes me faisant pousser un hurlement de douleur. Ma tête bourdonna et mon corps se réchauffa brusquement dépassant la température normal... Les premières douleurs n'était rien face aux suivantes et mes yeux changèrent de couleur je poussais un hurlement plus animal qu'humain et Ivoire pénétra mon esprit pour m'aider à supporter les atrocité que provoquait la mutation. Le mal était toujours plus fort et je me contorsionna ne tenant plus en place je me tordis en tout sens et tentais d'échapper à toute cette douleur permanente. Soudain un bruit de pas se fit entendre alors que je gémissais en me tortillant au sol...

-Une élève approche, me murmura Ivoire.

Une jeune fille se fit voir et moi je me contrôlais à peine...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mila Georgescu


Messages : 10
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre particulière... (privé: Mila Georgescu)   Sam 1 Sep - 6:34

Noir, voilà plus de deux mois que tout ce qu'elle voyait était du noir, des nuances de gris et parfois des blancs intenses, si intenses qu'il pourrait lui faire exploser les orbites. Et oui même les "aveugles" ont leur orbites, vous trouvez ça logique? Quoiqu'il en soit, elle arrivait à "voir" assez pour discerner les ombres, les contours sans pouvoir donner de détails à ceux-ci.

C'est donc avec une certaine aisance qu'elle se déplaçait tout de même dans la ville sans pour autant visualiser ce qu'elle traversait, elle ne se prenait pas de mur c'était déjà pas mal. Depuis l'expérience, on lui avait donné un bâton pour aveugle, gris, peu lui importait la couleur, mais ça, ce genre de délicatesse on y pense que quand on était...enfin vous voyez... Non? Vous êtes sur la bonne voie, celle de la guérison.

Habillée dans un dégradé de bleu faisant un peu cloche, Mila déambulait, les autres sens en alerte, sentant du bout de ses doigts la petite brise qui lui transmettait moult odeurs, agréable lorsqu'elle passait à côté d'un restaurant, son ventre répondant en gargouillant à cet appel universel; moins agréable lorsque c'était une personne qui n'avait pas pris de douche depuis plus de deux jours qui lui mettait l'estomac au bord des lèvres. Que voulez-vous les risques du métier...

Il y avait trop de bruit autour d'elle, et la jeune femme ressentait le besoin de s'isoler, dans cet optique, enfin cette direction, elle alla arpenter le chemin qui la mènerait vers le cimetière. Elle s'arrêtait de temps à autre sur celui-ci en s'abaissant et cherchant des mains, les odeurs qui lui semblaient douces et sucrées. Une odeur vint s'ajouter inopinément à ce bouquet de senteur... Une odeur... De chien??? Intriguée, elle se rapprocha lentement de l'endroit d'où venait cet animal...

- Hey... Viens par ici....

Joker qui n'avait pas bougé de sa place habituel, à l'intérieur de son haut, dormait à point fermé, c'était dans des moments comme ca qu'elle pouvait se laisser aller à simplement ressentir, son sourire et sa petite voix n'interféraient pas dans ses pensées. A part parfois ses rêves... Mais vu la lourdeur de sa respiration ce ne devrait pas être pour maintenant. Elle expira à son aise, une aura de sérénité débordait d'elle, elle réitéra son appel.

- Hey où te caches-tu? n'ai pas peur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Louminéa
Le loup est sorti du bois

Messages : 14
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Quelque par sur le centre

Feuille de personnage
Eelut : Louve
Âge du personnage : 14 ans
Section:

MessageSujet: Re: Une rencontre particulière... (privé: Mila Georgescu)   Sam 1 Sep - 23:28

L'élève qui aaparut dans mon champ de vision... Je la reconnus! C'était une fille que je croisais assez souvent et qui, si mes souvenirs son bon, était aveugle ou presque. Elle ne savait donc pas vers quoi elle se dirigeait! Maintenant que j'était pratiquement entièrement mutée je poussais un grognement animal pour qu'elle s'éloigne. Mais elle n'en fit rien et appela d'une voix douce:

-Hey... Viens par ici...

Je gémis pour la dernière fois et me propulsais en avant de manière à terminer ma transformation et voilà... J'étais louve et rien que louve. Toutes traces d'humanitée en moi avaient disparu et mon eeluts était là pour me contrôler. Je montrais les crocs à l'inconnu, effrayé! Par toute cette nouveautée!

- Hey où te caches-tu? n'ai pas peur...

Brusquement la mémoire me revint et je m'approchais très lentement de l'humaine sur le qui-vive. Je couchais les oreilles assez méfiante malgré sa cécité et rampais lentement jusqu'à elle et finis si près que j'en eu le souffle coupé. Je reniflais son tee-shirt en poussant de longue complainte et donnais un petit coup de tête de la tibias de la jeune fille pour lui "annoncer" ma présence et tentais de lui faire comprendre mon don... Mais comment? Aucune idée. Je cherchais désespérément à lui montrer ma semi humanité mais en vain et appelais à l'aide Ivoire!

-Peux-tu entrer en contact avec son eeluts?


Ma louve hésita avant de répondre toujours peu sur d'elle:

-Je ne crois pas... Mais pour toi je vais tenter!

J'assis mon arrière train dans l'herbe moelleuse dont était pourvu le cimetière et attendis. Soudain Ivoir se tordit dans tous les sens et se contorsionna comme si elle était en proie à un gros effort. Une idée lumineuse brilla dans ma tête et j'ordonnais un peu sec:

-Arrête Ivoire!

Ivoire se stoppa net et fit volte-face dans ma direction. Je continuais:

-montre toi à elle... Si elle a un peu de cervelle elle comprendra que tu es mon eeluts. Suis-je bête elle n'entend pas.

Je secouais ma belle tête argentée et approfondis mon idée:

-essaye quand même...

Ivoire s'approcha à son tour de la jeune étudiante et poussa un jappement pour lui apprendre sa présence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mila Georgescu


Messages : 10
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre particulière... (privé: Mila Georgescu)   Mer 5 Sep - 3:13

Mila n'était pas connu pour être ponctuelle, à présent qu'elle était au centre, elle n'avait d'ailleurs plus aucune raison de donner de la consistance à un concept dépassé de "temps". Son entrée en ce lieu, lui avait donné une sorte de mort, où les jours, les semaines , les mois pouvaient bien s'enchaîner cela ne l'affecterait pas plus. Le jour, la nuit était aussi un concept dénué de sens, à présent que son rapport avec la lumière était complètement bouleversée. La ville pouvait paraître plus brillante la nuit que la journée, et là, la nuit commençait à prendre le pas sur le jour, le cimetière peu éclairé, conféré peu de luminosité et rendait plus difficile pour la jeune femme la possibilité de deviner les contours qui l'entouraient.

Joker dormait à point fermé, il était un compagnon agréable quand il dormait, presque irritant lorsqu'il était réveillé. Mais à présent qu'il était là, elle ne pouvait plus se passer de cet esprit vif, enfantin et parfois, si en proie à la vérité, cet air grave qui pouvait déconcerter. Son souffle se déposait par intermittence sur sa peau, la chaleur en était plaisante.

... inspiration...expiration...inspiration...expiration....inspiration...expiration...

Il lui fallait toujours un moment d'adaptation quand la lumière l'a laissée tomber, un peu comme lorsque vos parents venaient pour éteindre afin que vous puissiez dormir. Votre imaginaire à ce moment là vous faisait ou rêver ou cauchemarder. La plus petite ombre devenait monstre, le moindre bruit était une intrusion, une petite odeur suspect donnaient encore et encore, des raisons de céder à la panique.

Elle avait encore le réflexe d'ouvrir les yeux et s'appuyait sans arrêt sur ces ombres qu'elle pouvait percevoir. Une ombre, quelle drole d'idée, ne vivre qu'en regardant des ombres. L'expression "être dans l'ombre de", ou encore, "être l'ombre de soi même", donnait à réfléchir à la jeune femme qui se retrouvait dans un lieu qu'elle ne connaissait pas avec un animal qu'elle ne connaissait pas. Vu le tableau, de cette manière, on ne pouvait qu'y ajouter un panneau DANGER, pourtant elle ne se sentait pas ainsi, simplement mal à l'aise car elle ne pouvait voir.

Elle ferma les yeux, respira doucement... Le coeur de son eelut battait lentement, toudoum...toudoum... Des bruits de pas, à un peu plus de deux mètres d'elle. Un frôlement contre l'herbe, son odeur, il approche. Il respira fort et semblait pas très en confiance ce que Mila pouvait comprendre. Elle sentit une légère pression sur le tibias qu'il faisait avec sa tête. Doucement, elle approcha sa main de la localisation de la tête de l'animal, elle ne l'atteint pas.

Une moue contrariée se dessinait sur son visage, elle n'arrivait décidément pas à s'y faire. N'avait-elle pas eu le temps de s'énerver contre elle même, qu'elle sentit une autre présence. Celle-ci semblait moins craintive que l'autre. Les bruits se faisaient de plus en plus fracassant. Le deuxième animal s'annonca d'un aboiement ce qui étonna la jeune femme. Ca sonnait comme un" Hey ! salut". Ils étaient deux donc. Elle tenta une approche et n'entendait pas de réponse.

- N'avez vous pas de maître tous les deux ?

Elle tenta un mouvement vers l'avant encore et rencontra la tête d'un premier du bout des doigts, qu'elle retira immédiatement. Ses yeux lui brûlaient, un mot résonnait dans sa tête: Centre. Un mouvement sous son haut fit comprendre à Mila qu'un dormeur sortait de son sommeil. Joker pointa sa tête... "Eh bien je vois que quand je dors tu t'amuses sans moi !"
Sa curiosité ne le poussa même pas à se demander ce que Mila faisait en compagnie de loup, il regardait, amusé. La jeune femme se redressa, assez raide sous la douleur.

- Alors comme ça vous venez du centre tout deux? J'aurais du me douter. Approchez je ne vous ferais pas de mal.

Elle s'assit et attendit, rien ne servait de courir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Louminéa
Le loup est sorti du bois

Messages : 14
Date d'inscription : 31/08/2012
Localisation : Quelque par sur le centre

Feuille de personnage
Eelut : Louve
Âge du personnage : 14 ans
Section:

MessageSujet: Re: Une rencontre particulière... (privé: Mila Georgescu)   Lun 10 Sep - 7:57

Je montrais à nouveau les crocs! Tout mon être me hurlé de m'enfuir et j'avais du mal à rester sur place je bondis sur mes pattes et martelais le sol avec nervositée!!! Elle demanda alors:

-- N'avez vous pas de maître tous les deux ?

Elle s'approcha et je ne brponchais pas, brusquement calmé commr si l'on avait deversé le contenu d'une douche bien froide sur la tête sur la tête et remerciais intérieurement Ivoire pour son coup de patte. Une main frôla, hésitante ma fourrure et je me retins de gémir et de lui sauter à la gorge. Soudain elle comprit car elle lança dans un mouvement de recul:

- Alors comme ça vous venez du centre tout deux? J'aurais du me douter. Approchez je ne vous ferais pas de mal.

Je demandais à Ivoire par la pensée:
Peux-tu me retranformer?

Oui... Répondit simplement ma louve.

La transformation en sens inverse fut bien plus simple et en quelques secondes j'étais une pauvre petite humaine, nue au milieu de l'immensitée du cimetière et "presque" sans défense. J'ordonnais gentiment à mon eeluts d'aller me chercher mes vétements avant que je ne me transforme en glaçon et elle obéit. Deux minutes plus tard j'étais réchauffée et habillais! Je répondis d'un ton calme et doux à l'aveugle:

-Ne t'en fais aps on te fera pas de mal mais tu arrives franchement au très mauvai_s moment... J'aurais pu te tuer!

Je frissonais à l'idée de ce que j'aurais pu faire à cette jeune fille et me serrais contre le flanc bouillonant d'Ivoire!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Mila Georgescu


Messages : 10
Date d'inscription : 22/08/2012

MessageSujet: Re: Une rencontre particulière... (privé: Mila Georgescu)   Lun 5 Nov - 3:24

Suite à cette phrase un ricanement tonitruant se fit sentir dans sa tête, ses yeux lui brûlaient de plus en plus ne pouvant même plus à partir de maintenant discerner les ombres. Joker se balladait sous son haut d’un air excité…tuer….tuer… Oui elle aurait pu se faire tuer … et alors? Quel changement notable y trouverait on à son départ précipité de cette planète qui loge à présent une fourmilière aussi grande que les cellules composites de son propre système interne. Combien de cellule pouvaient mourir en son corps sans qu’elle ne s’en aperçoive ? Bonne question, combien, combien devrait-elle s’éteindre pour que Mila en tant qu’ensemble puisse prendre conscience de cette perte ? Et combien d’être humain devrait-on perdre pour que l’humanité qui se trouve en chacun d’entre nous se sentent assez menacés pour considérer cette perte intolérable.


De nos jours, ce que les gens trouvent intolérable, c’est leur perte de confort, de stabilité voir perdre un être cher, et encore est-ce la personne que l’on pleure, où plutôt ce que l’on ne pourra plus jamais obtenir de cette personne ? Au final, si demain Mila disparaissait, Joker serait le seul à en patir, et encore, il en serait mort, aussi en aurait-il conscience ? Un sourire jaune suivit d’un reniflement résonna dans le silence qu’elle percevait encore plus assourdissant qu’une foule en délire. Elle ricana légèrement devant tout ce brouhaha, Joker la griffa au niveau de l’épaule, ce qui lui permit de revenir à ce monde qu’elle ne voyait plus. Au final, morte, peut être qu’elle verrait autre chose que ce foutu noir flouté de gris, oui voilà, un peu de couleur merde. Ses yeux continuaient à brûler, un sensation l’empêchant à peine de prendre une pierre pour se la fracasser contre la tête. Oui, l’imaginaire de Mila était grande, aussi grande que la noirceur qui pouvait parfois s’emparer d’elle. Elle essaya de se raisonner un petit peu et respira profondément :

- Désolée, je ne vois pas très bien… Peut être devrais dire plus, m’enfin je ne sais pas où je me trouve pour tout te dire et aussi bizarre que cela puisse paraître je suis bien contente d’être tombée sur toi… Je commence à avoir un mal de crâne superpuissant, dis moi t’aurais pas un aspirine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une rencontre particulière... (privé: Mila Georgescu)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une rencontre particulière... (privé: Mila Georgescu)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle structure de la Partie Privée
» Entraînement chasse ! (privé Nuage de Corbeau)
» Le combat des Alphas [Privé] [Lexy vs Blackmist]
» Ed, Détective privé
» La patte dans le sac [privé Tempêtes de feuilles et Etoile d'argent]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Intensive•Training• :: •Centre :: Ville :: Cimetière-