Des enfants ultrasensibles génétiquement modifiés pour le combat.
 

Partagez | .
 

 Les oiseaux n'ont pas de dents, ils ont un bec mais ça ne les empêchent pas de pouvoir faire mal [pv Mum, Kai et Syl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité
Invité


MessageSujet: Les oiseaux n'ont pas de dents, ils ont un bec mais ça ne les empêchent pas de pouvoir faire mal [pv Mum, Kai et Syl]   Mer 1 Fév - 5:27


Je dansais. Je dansais comme je dansais chaque fois mais les autres sauraient pu dire que jamais personne n’avait réussi à faire la même performance que moi. Je tournais, sautais, étendaient gracieusement mes bras comme des ailes. Pour moi j’étais le cygne noir du lac des cygnes. A chaque instant je menaçais de fusionner avec Black pour me transformer définitivement en cet animal si gracieux et sombre. Les instruments commencèrent à entamer les derniers accords pourtant cela ne me déconcentra pas. Je terminais ma danse comme je l’ai toujours fais et ensuite seulement je pouvais me détacher du personnage que j’incarnais. Lentement. Je ne voulais pas aller trop vite.
Le cd dans le lecteur se remit en route, je posais mon doigt sur le bouton pour l’éteindre avec beaucoup de regrets puis je me dirigeais vers les vestiaires.

***
"Dione ! Dione !" m’appela un surveillant
"-Hum…
-Il faudrait que tu surveilles le jardin japonais ce soir. "

-…

Il me regarda un instant puis me tourna le dos et fit un pas qui aurait dû être suivit d’un autre.

"-Pourquoi je dois m’en occuper ?
-Le surveillent qui surveille cette partie des jardins est malade, désolé.
-Bon d’accord mais je retourne à mon poste normal demain.
-Oui, oui…
-C’est un petit oui. Et de toute façon je retournerai quand même à mon poste même si le directeur n’est pas d’accord.
-Ca m’étonnerait qu’il te laisse faire tout ce que tu veux sans broncher.
-Tu paris ?"


Je me retournais et enfournais une nouvelle cuillère de yaourt dans ma bouche. Une fois le pot terminé je me levais et allais poser mon plateau. Je devais retourner surveiller les élèves.
Une fois à mon poste une fille de primaire se jeta sur moi en me montrant son cahier. Elle me dit qu’elle n’arrivait pas à faire son exercice alors je me mis à lui expliquer calmement. Quand elle eut finit elle me demanda si je pouvais lui créer une illusion agréable et cette fois je l’envoyais se faire voir. Il ne fallait pas exagérer. Black me dit que j’avais bien fais ! Les surveillants devaient être aussi durs que les professeurs normalement et ce n’était pas vraiment mon cas. Je lui jetais un coup d’œil puis je haussais les épaules. Je n’allais quand même pas me mettre à copier mes collègues ! Ca n’était jamais arrivé et ça n’arriverais jamais ! Et puis, j’avais été une élève moi aussi et je savais à quel point la dureté dont faisait preuve le corps enseignant pouvait être déstabilisant ou faire peur. J’essayais donc de faire preuve d’un comportement qui se situer dans le juste milieu. Ni trop strict comme avec moi-même ni trop gentil.

***
Le jardin japonais était si paisible. La lune et ses amies les étoiles l’éclairaient doucement comme si elles ne voulaient pas se fatiguer. Ou alors ne pas me faire mal aux yeux, tout simplement. Je regardais autour de moi et vit un énorme arbre près d’un pont. Ça devait être un cerisier ou quelque chose dans le genre. Je suis nul en tout ce qui concerne les arbres ! Je décidais d’aller me percher sur une des branches. Là au moins je pouvais voir presque toute cette partie des jardins. Je n’aimais pas trop le style japonais, je préférais l’anglais. Tout à coup je repérais des mouvements dans l’obscurité d’autres arbres. Je venais tout juste de me m’assoir. Ah ces gosses ! Ils ne me laissent aucun répit ! Je me laissais donc tomber silencieusement de mon arbre et comme une ombre presque invisible je m’approchais des enfants. Elles étaient trois, trois jeunes filles qui ne m’avaient pas vus. Black s’occupa de me donner leur pire peur et je me mis à créer trois illusions différentes. Puis, je leur envoyais. Elles durèrent deux minutes chacune. Deux petits minutes pour moi alors que pour elle, cela avaient sûrement du durer des heures. Elles avaient été confrontées à leur peur la plus tenace sans aucun moyen pour lui échapper.
Pendant ce temps j’avais fusionné avec Black. Mon jean, ma chemise blanche et mon gilet gris avaient disparus chacun à leur tour pour laisser place à mon costume de scène pour le cygne noir. Des plumes avaient lentement poussé le long de mes bras jusqu’à devenir deux grandes ailes sombres. Du maquillage tout aussi sombre était apparu sur mon visage et mes cheveux s’étaient rassemblés en très beau chignon bien serré.
Quand les illusions disparurent les filles découvrir en face d’elles une créature mi cygne mi femme empli de grâce qui ouvrait ses grandes ailes comme pour les engloutir dans sa noirceur.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: Les oiseaux n'ont pas de dents, ils ont un bec mais ça ne les empêchent pas de pouvoir faire mal [pv Mum, Kai et Syl]   Mer 1 Fév - 12:26

Sylnodel discutait avec deux autres filles. Ses long cheveux blanc descendait librement jusqu'a ses chevilles, son oeil or était caché par une mèche alors que celui couleur feu était parfaitement visible. Luna, qui était à ses cotés, hérissa ses poils et planta ses griffres dans le sol, regardant fixement vers un arbres signe qu'elle avait sentit quelque chose. Perle-De-Lune allait regarder dans cette direction quand des images commencèrent a se former devant ses yeux. Ils fesait complétement noir, seule un minuscule croissant de lune éclarait l'endroit où elle se trouvait. Croissant de lune qui fût d'ailleurs recouvert d'un cercle noire qui ne laissait filtrer aucune lumière. La louve blanche se tenait toujours à ses cotés mais elle disparue elle aussi. Le décor se précisa et Syl' reconnu SA maison, celle où elle avait vécu avec ses parents et son frère. Son père et sa mère étaient là, exactement comme la dernière fois où elle les avait vue hors la dernière fois où elle les avait vue c'était quand son frère avait... La jeune fille fût interompue dans ses pensées par l'arrivé d'un jeune garçon aux cheveux noir de jaïs, aus yeux rouges sang et qui était armé d'un grand faux. Son "grand" frère. Dark [le nom de son frère] leva son arme alors que Oronto [le nom de son père] s'approchait de lui. Quand l'homme arriva près de l'enfant, celui-ci sourit d'un air cruel avant de laisser tomber sa lame qui trancha net la tête de son père. Les larmes montèrent au yeux de Syl' qui essaya d'allumer une flamme et constata avec horeur que, non-seulement, aucun feu n'apparue mais,en plus, elle ne pouvait pas intervenire.

Ensuite, elle se vit elle, a sept ans, revenir alors que, au même moment, l'assasin transpercait sa mère de son arme. La jeune fille avait beau fermer les yeux, la scène ne disparaissait pas et continuait sous ses paupières pourtant close. Elle ne voulait pas voir la suite, elle la connaisait deja. La vision continuait quand même. la fillette sortit une lame, bloquand de justesse un coup qui l'aurait tranchée en deux puis le combat commenca, recommenca plutôt. Mais, au lieu de durer trois heures, la scène sembla avancée au moment où elle avait découvert le corp sans vie de son père puis tout s'arreta et Sylnodel reconnue de nouveau le jardin japonais. Elle battit des paupières pour effacer toute trace d'eau dans son regard avant que quiquonque ne le remarque. Sa respiration était saccadée, comme si elle venait de courir pendant plusieurs heures, et ses point serrés. En face d'elle se tenait une une espèce de créature qui semblait à mi-chemin entre une femme et un cygne. Luna grogna et la jeune fille sût que c'était elle la responsable de cette vision. Ses yeux flamboyèrent de rage alors qu'elle se retenait de lancer un jet de feu sur l'inconnue ou se porter la main à sa botte où elle avait dissimulée un minuscule mais tranchant bout de silex. qu'elle avait trouvée un peu plus tôt. Si un regard avait pût tuer, la chose en face de Syl' serait morte.

[j'essaie avec cela, si vous n'aimez pas, j'éffacerai. Ah aussi, ça marche un souvenir pour une pire peur?]
Revenir en haut Aller en bas
 

Les oiseaux n'ont pas de dents, ils ont un bec mais ça ne les empêchent pas de pouvoir faire mal [pv Mum, Kai et Syl]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel accueil de la part des oiseaux! (libre)
» Les oiseaux
» disparition des oiseaux!
» [mission] Les bonbons, c'est mauvais pour les dents [pv]
» Oiseaux de Mauvais Augures pour le Gouvernement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
•Intensive•Training• :: Anciens Rps-